Interdiction des transactions liquide dépassant 5000TND

Loi de Finances 2019

La directrice générale des études et de la fiscalité, Sihem Namssia a déclaré sur Shems FM ce lundi 20 mai 2019, que tous les paiements en espèces des montants dépassant les 5000 dinars ne seront plus autorisés. Et c’est selon  l’article 49 de la Loi de Finances 2019, relatif à la rationalisation des transactions au comptant.

L’objectif de cette loi est de lutter contre la contrebande, le terrorisme et l’économie parallèle.

Toute infraction est passible d’une amende équivalant à 20% du montant de la transaction.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *